s'identifier | inscription | contacts | aide
 accueil | aesv | album | annuaire | cv | événements | observatoire | offres d'emploi | [presse]
 accueil | revues de presse : stid | sdm | sis | csd | isd | aesv | iut | autres

Ouest-France - 17/09/02

la rentrée de l'iut de Vannes
 L'IUT ouvre une sixième licence pro
 Soixante étudiants de plus que l'an dernier
 1 200 étudiants en cours à l'IUT
 Rentrée de l'IUT : 1.000 étudiants en quête d'un DUT
 [Université : l'IUT en ordre de marche]
 L'IUT en crise de croissance
 IUT de Vannes : maintien des effectifs

 


Une nouvelle licence professionnelle d'informatique de gestion
Université : l'IUT en ordre de marche

Les « premières année » de STID avaient ouvert la voie (OF du 6 septembre). Plus d'un millier d'étudiants ont désormais effectué leur rentrée à l'IUT dont une vingtaine dans la toute nouvelle licence professionnelle d'informatique de gestion. L'Institut compte expérimenter des enseignements à distance au bénéfice des personnes en formation continue.

Et de trois ! Les 22 étudiants de la troisième et nouvelle licence professionnelle de l'IUT « Management des systèmes décisionnels » sont rentrés hier matin. Ne pas confondre avec celle, à caractère plus scientifique, de Statistique décisionnelle en marketing, déjà en place. Celle-ci est dédiée à l'informatique de gestion et répond à un besoin exprimé par les entreprises de la région partenaires du projet. On y étudiera l'usage des progiciels de gestion intégrée et leur impact sur les entreprises et administrations. « L'objectif est de former des spécialistes des systèmes décisionnels, plus concrètement des organisateurs dans le domaine de la gestion informatique », précise André Balligand, le directeur de l'IUT, en présentant la rentrée.

Vers un enseignement à distance

Les trois jeunes licences professionnelles (soixante-dix étudiants recrutés sur DUT, BTS ou Deug) n'ont pas mis beaucoup de temps à se faire une place à côté des quatre DUT. La perspective de voir passer le niveau de technicien supérieur à bac + 3 (au lieu de bac +2) ne peut qu'inciter les jeunes à viser un cran au-dessus. En attendant d'éventuelles licences universitaires de technologies. « Aucune décision n'est prise à ce sujet. » Une incertitude qui ne fait pas l'affaire des responsables de départements. « On ne peut avoir de projets à long terme et on est très gêné dans nos échanges à l'international (des pays comme les USA, la Grande-Bretagne forment déjà leurs techniciens en trois ans) », regrette Jean-François Petiot, chef du département Statistique et traitement informatique des données.

Soixante-quinze étudiants sur un total de mille cent soixante sont inscrits en formation continue. On peut notamment préparer, en trois ans, le DUT de gestion des entreprises et administrations, option finances et comptabilité en cours du soir. Pour atténuer les contraintes (déplacements trois soirs par semaine...), il est envisagé d'introduire la possibilité pour ces étudiants de se former à distance. « Il y a urgence à trouver des solutions qui fassent qu'on ne les rassemble à l'IUT que pour ce qui est indispensable », argumente Yves Chevalier. Le nouveau responsable du service formation continue compte proposer des formations modulaires répondant à la demande et recourir aux nouvelles technologies « mais de manière éclairée ». Des modules de démonstration à distance et gratuits seront proposés sur le site de l'IUT. Un premier catalogue devrait être élaboré pour fin 2002. « A nous de faire en sorte que l'IUT soit novateur et reconnu en matière de pédagogie », invite André Balligand.